Vous avez besoin d'aide ? Posez votre question sur le forum, il y a aura toujours un membre pour vous conseiller, et vous dépanner. Poser une question.
Participer, encore 264 messages sans réponses
Le forum de Savoir Tout faire, Comment être pigiste ?

L'auteur a obtenu une réponse à sa question Comment être pigiste ?

Forum-> Divers autres
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
L'auteur de la question a indiqué que son problème avait été résolu.
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
stanac

Membre débutant
Inscrit le: 31 Juil 10
Messages: 15

MessagePosté le: 15 Jan 2011 13:43 
Bonjour,

Je suis actuellement étudiant en terminale et je suis intéressé depuis longtemps par les métiers du journalisme. Voulant me faire une expérience professionnelle pendant les vacances, je me disais qu'écrire quelques piges pourraient être une bonne expérience.
Malheureusement je ne sais pas trop comment m'y prendre, où est-ce qu'il faut chercher (journaux locaux, site web, autres) ?
Autre préoccupation : est-ce qu'un jeune de 18 ans a des chances d'être pris quelque part ?

Je suis donc ouvert à toutes les informations et conseils que vous pourriez me donner !

Merci :)
robin

Modérateur
Inscrit le: 15 Nov 10
Messages: 4295

MessagePosté le: 15 Jan 2011 13:53 
Cette réponse a aidé l'auteur du sujet.
Bonjour,

J'ai une certaine expérience, car j'ai été pigiste dans 4 ou 5 revues, mais pas en professionnel.
Soit on commence par une connaissance qui vous introduit, soit par des piges que l'on envoie à une rédaction (attention à bien choisir l'interlocuteur sinon le papier part à la corbeille direct), jusqu'à qu'une soit prise.
Pour cela il faut avoir l'esprit vif, soit réagir à l'actualité, soit faire des études de "fond".
Pour une pige, compter 1500 caractères.
Je vous conseille un truc pas mal, c'est un blog sur lequel vous pouvez mettre vos écrits, et qui pourrons être commentés en direct par les lecteurs. N'éludez pas les commentaires ou critiques (sauf si elles sont éreintantes), mais assimilez-les pour gagner en maturité. Ecrivez, écrivez, écrivez. Quand vous en serez à 5 ou 10 piges par jour, vous aurez un certain savoir-faire. Et surtout n'essayez pas de faire "comme".
C'est un boulot dur, mal payé (tout pour plaire !!) mais passionnant. Et le jour ou vous trouvez votre style, on vous demandera partout !

Bon courage !
stanac

Membre débutant
Inscrit le: 31 Juil 10
Messages: 15

MessagePosté le: 15 Jan 2011 14:21 
Merci pour votre réponse rapide et vos conseils !

J'ai plusieurs questions :
- Vous dites avoir été pigiste pour 4 ou 5 revues, pourriez-vous me dire quel type de revues il faut viser (local, national, hebdomadaire, mensuel, quotidien, etc.) ?
- Si je veux envoyer un article que je viens d'écrire à une rédaction je peux le faire ?! Je pensais qu'il fallait d'abord avoir un contrat avec celle-ci puis, après, elle nous proposait des sujets. Cela veut-il dire que nous avons une liberté dans le choix du sujet ?
- Question qui va pouvoir paraître bête mais est-ce qu'un pigiste doit faire le même travail qu'un journaliste (démarcher des professionnels, aller "sur le terrain") ou doit-il se contenter de donner son opinion, sa vision des choses par rapport à ce qu'il a lu/vu par ailleurs ?

Excusez-moi si je pose autant de questions c'est que j'ai du mal à me renseigner sur le sujet. On ne trouve que des choses trop générales sur le sujet sur le web.

Merci beaucoup
ys09

Membre assidu
Inscrit le: 30 Mai 10
Messages: 1264

MessagePosté le: 15 Jan 2011 14:44 
Bonjour,
Dans toutes les régions, il y a un journal. Les sociétés qui les dirigent, sont souvent à la recherche de correspondants locaux, pour écrire sur les faits divers, les manifestations, etc... de telle ou telle ville. Ce peut-être un complément à ce que vous cherchez. Soyez odacieux, demandez des RDV dans des journaux, quels qu'ils soient et faites part de votre envie, de vos motivations, ouvrez-les portent, elles ne s'ouvriront pas seules et personnes ne le fera pour vous. Si vous êtes un passionné, restez optimiste, ça finira par marcher. Le fait d'avoir 18 ans et de l'ambition est plutôt un atout, alors n'attendez pas de vieillir!
Bonne chance.
Gillesstf

Administrateur
Inscrit le: 04 Jan 10
Messages: 1220

MessagePosté le: 15 Jan 2011 16:36 
Hello,

si vous ne le saviez pas déjà, lire aussi la loi Cressard du 4 juillet 1974 qui régit ce statut...
stanac

Membre débutant
Inscrit le: 31 Juil 10
Messages: 15

MessagePosté le: 16 Jan 2011 0:12 
Je ne connaissais pas cette loi et en effet, il est toujours bon de connaître l'aspect juridique des choses.

Auriez-vous encore quelques conseils pratiques? Quelqu'un m'a conseillé de commencer par écrire sur agoravox.fr pour bénéficier des commentaires des internautes. Connaissez-vous d'autres sites équivalents (pour pouvoir les comparer) par exemple ?
robin

Modérateur
Inscrit le: 15 Nov 10
Messages: 4295

MessagePosté le: 16 Jan 2011 3:53 
Cette réponse a aidé l'auteur du sujet.
Bonsoir,
Je ne vous réponds que maintenant, pas eu le temps avant !

- Vous dites avoir été pigiste pour 4 ou 5 revues, pourriez-vous me dire quel type de revues il faut viser (local, national, hebdomadaire, mensuel, quotidien, etc.) ?

J'ai commencé dans une revue d'art, nommée Nov'art, où j'ai appris les bases (comment raconter, déployer un sujet sans se perdre dans des méandres qui n'intéressent que moyennement le lecteur, par exemple), puis des journaux ou magazine nationaux (comme Science & Vie). Vous devez viser des rédactions qui ont, bien sûr, un rapport direct avec vos écrits, votre inspiration. N'hésitez pas à envoyer une pige à plusieurs journaux, par contre choisissez très scrupuleusement la personne à qui vous l'envoyez. Toujours le rédac chef, mais quelque fois il y en a plusieurs, et si ce n'est pas le bon, le papier fini à la corbeille direct.

- Si je veux envoyer un article que je viens d'écrire à une rédaction je peux le faire ?!

Bien sûr ! Au contraire, c'est votre opiniâtreté qui finira par intéresser..!

-Je pensais qu'il fallait d'abord avoir un contrat avec celle-ci puis, après, elle nous proposait des sujets. Cela veut-il dire que nous avons une liberté dans le choix du sujet ?

Toute la liberté du monde ! C'est au contraire en allant chercher ce qui vous plaît que vous plairez. Vous en parlerez d'autant mieux...
- Question qui va pouvoir paraître bête mais est-ce qu'un pigiste doit faire le même travail qu'un journaliste (démarcher des professionnels, aller "sur le terrain") ou doit-il se contenter de donner son opinion, sa vision des choses par rapport à ce qu'il a lu/vu par ailleurs ?

Non, non, le "terrain" est très formateur, et encore une fois c'est la manière dont vous accrocherez un sujet, dont vous pourrez trouver des infos "à vous" qui passionneront.
N'ayez surtout pas peur. Dites ce que vous avez à dire, sans être prétentieux ou ampoulé, et vos papiers deviendrons vite de "vrais" papiers. Il faut du temps. Mais c'est passionnant.
Il n'y a pas réellement de voie tracée (à part faire l'école du journalisme), il y a votre détermination. Si un journal ou un magazine refuse un papier, demandez toujours si vous pouvez en envoyer d'autres. Vous aurez quasiment toujours un "oui" car les journaux ont besoin de papiers pour vivre ! S'il n'y a plus de journaliste, plus de journaux !
Le plus dur des exercices est l'interview. Mais les premiers sont durs, après on s'y fait, comme à tout. Et si vous connaissez votre sujet avant, vous trouverez souvent des gens qui seront contents que l'on parle d'eux ou de leur travail.

Et pour avoir un style à vous, ne forcez pas, il viendra tout seul si vous êtes fait pour ça.

Cela dépend aussi des sujets que vous souhaitez aborder. Bien sûr qu'un article de fond sur la fracture numérique en France, par exemple, est tout à fait différent d'une brève sur un concert qui s'est déroulé.

Pensez aussi à deux choses.
- Proscrire les fautes d'orthographe (il y en a toujours qui passent, mais moins il y en aura, plus le premier lecteur s'attachera à finir de lire votre papier.
- Pensez aussi à écrire en pyramide, càd en faisant comme ça, (en partant du haut de la pyramide) :
Un titre qui résume tout en quelques mots (accroche),
Un sous-titre qui développe en deux lignes le contenu de l'article,
Un paragraphe qui dévoile un peu plus, en maxi une pige (1500 caractères)
et enfin le texte à proprement parlé, qui peut être long, sans être excessif bien sûr, et qui précise les détails.
Cela permet au rédac chef de comprendre que vous cernez le sujet, que vous êtes renseigné, mais aussi que vous savez être bref. En effet, s'il n'a pas la place, il ne prendra par exemple que les deux premières parties.

Je prend un exemple :

Titre : Loeb 7 fois champion du monde !
Sous-titre : Lors de la course de XXX, Loeb a une nouvelle fois démontré sa supériorité en remportant sa septième couronne mondiale. Ce faisant, il entre dans les "légendes" du sport automobile (accroche plus longue).
Paragraphe 1
Sur sa voiture truc muche, et dans des conditions difficiles, il n'aura pas fallu plus de deux jours à S. Loeb pour asseoir sa supériorité sur le rallye mondial. En effet, mal parti lors des premières journées, il a su remonter patiemment tous ses adversaires. Son copilote, xx, a ............. etc etc.

Dernière partie :
Même chose, mais en apportant des détails que d'autres n'auront pas : le type de pneus, une casse imprévue, les temps détaillées, des anecdotes, etc, etc.

(évidemment, j'écris là n'importe quoi !)

Voilà, c'est en gros ce qui me passe par l'esprit comme ça.
Si vous avez des questions, n'hésitez pas !!

Bon courage !
stanac

Membre débutant
Inscrit le: 31 Juil 10
Messages: 15

MessagePosté le: 18 Jan 2011 23:16 
Merci pour toutes ces précisions. Si d'autres questions me viennent je re-poste ! En attendant je viens de faire mon premier article sur le site agoravox.fr !!
robin

Modérateur
Inscrit le: 15 Nov 10
Messages: 4295

MessagePosté le: 19 Jan 2011 0:26 
cool !

:-)
emelusine

Membre débutant
Inscrit le: 06 Nov 09
Messages: 35

MessagePosté le: 19 Jan 2011 11:54 
Bjr à tous, ceci s'adresse plutôt à Robin, mais les autres avis sont bien entendu les bienvenus. J'ai suivi avec attention les conseils prodigués pour notre petit pigiste. Je me pose quant à moi, des questions sur la propriété intellectuelle et les droits d'auteurs. Comment prouver, revendiquer et protéger une création (texte, poésie, article) à partir du moment où on envoie son "texte" vers diverses rédactions, vers les éditeurs où les "blogs"... n'y a-t-il pas un risque que d'autres s'en emparent et en retirent les bénéfices? Comment faire pour protéger les textes sans pour autant que la démarche soit fastidieuse et coûteuse? Perso, je participe à des concours et je suis également souvent en scène "open slam" mais il me déplairait fortement que mes textes soit "piqué" par d'autres et s'en revendiquent les auteurs. Merci pour vos idées et pistes de réflexion.
robin

Modérateur
Inscrit le: 15 Nov 10
Messages: 4295

MessagePosté le: 19 Jan 2011 14:16 
Bonjour,

En effet c'est un risque.
Je suis, de formation, compositeur, et même déposée, une musique est toujours "recopiable", et quelque fois il est très difficile d'en prouver la paternité si quelques notes ont été adroitement changées.
Malheureusement, nombre d'auteurs se sont vus piquer leurs idées, le plus connu étant celui qui a créé le logo CocaCola, comptable de la société, et qui n'en a jamais touché le moindre copek...

Pour qu'un texte soit "un peu" protégé, le mieux est sans doute de le rendre public.
C'est maintenant chose facile avec internet. Il suffit d'avoir un blog, de déposer le texte avant de l'envoyer. Si une rédaction peu honnête la fait paraître sans mentionner ni rétribuer (des clopinettes...) l'auteur, il sera facile de prouver que ce texte avait une paternité.

Mais c'est là où le serpent se mord la queue...
Si un grand mensuel prends un texte que j'ai mis 10 jours à faire, et ne me mentionne pas : dois-je les emm... au risque de ma fermer une porte qui était en train de s'ouvrir, ou dois-je leur faire cadeau de ce premier "test" en leur disant bien que je suis informé et peux prouver que ce texte est de moi, mais que je préférerais leur en envoyer d'autres, cette fois-ci payés et nommés ??? C'est évidemment un moyen de pression, mais ils détestent ça, évidemment.
Personnellement, que ce soit mes textes ou mes musiques, je les considère libres de droits car je sais très bien que je n'en vivrai pas.
Si cela peut servir, j'en suis le premier ravi.

Note : Il y a la possibilité de déposer toute œuvre à la Maison des Artistes (paris 14 me), mais cela a un coût.
Il y a aussi un moyen, c'est de se l'envoyer en recommandé AR sans ouvrir l'enveloppe. En cas de litige, c'est l'huissier qui l'ouvrira.


A voir, c'est un débat long et intéressant.. !
emelusine

Membre débutant
Inscrit le: 06 Nov 09
Messages: 35

MessagePosté le: 19 Jan 2011 15:47 
Merci Robin, on m'avait parlé du système de Courrier recommandé à ne pas ouvrir. J'aime aussi l'idée de suggérer à la rédaction qui "emprunterait" un texte de le leur laisser en cadeau et de leur en envoyer d'autres contre rémunération, c'est fort adroit et... diplomate...
je vois bien qu'effectivement tu as déjà passé le cap de...laisser aller tes "bébés" vivre leur vie sur le net... je vois là effectivement de belles perspectives de diffusions ou de se faire connaître. Il va donc falloir que je "blogue" et là c'est pas gagné because suis pas une as de l'informatique (j'écris encore dans mes cahiers à spirales)... mais bon, il faut vire avec son époque... non? Merci pour tes conseils avisés. Que les muses t'accompagnent. Bjée.
robin

Modérateur
Inscrit le: 15 Nov 10
Messages: 4295

MessagePosté le: 19 Jan 2011 16:10 
Merci :-)

Tu peux, sans être une "as" de 'informatique, mettre des textes sur les blogs des autres..
Mais je sais qu'il y a des blogs presque livrés "clés en main", je n'ai jamais essayé, mais à mon avis cela ne dois pas être trop dur...

Sinon je partage ton goût pour le carnet à spirale et j'y ajouterai le Mont-Blanc X-large :-)

Que les muses t'habitent aussi (et non pas le contraire)..


Bon, ok, je ===>[]
emelusine

Membre débutant
Inscrit le: 06 Nov 09
Messages: 35

MessagePosté le: 24 Jan 2011 17:50 
Merci Robin et à nous lire sur ce site.
robin

Modérateur
Inscrit le: 15 Nov 10
Messages: 4295

MessagePosté le: 24 Jan 2011 18:15 
J'espère, franchement !

:-)
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet    Savoirtoutfaire Index du Forum -> Divers autres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1




 

Sujets similaires du


Comment etre souple du dos en grs ?
Peut-on etre peinte de la tête au pied avec de l'acrilique ?
Comment installer ces divers logiciels ?
Comment proposer un texte à la rédaction de divers journaux ?
Comment télécharger d'autres sonneries sur mon téléphone ?
Que veut dire : d'autres utilisateurs sont connectés ?
Les plantes peuvent-elles être dépolluantes ?
Le lierre peut-il être planté en novembre ?
Quelle résine doit etre utilisée pour transformée une rose ?
Pourquoi j'ai peur de faire la roue et autres ?
Comment etre souple ?
Comment être plus souple ?
Comment etre souple du dos ?
Comment Etre Souple ?
Est-ce que je peux être un traceur à 12 ans ?

Liens Google


Mots clés :

gaz poser chaudière disque travail construire côté sécurité machine éviter internet point chauffage page fil hauteur remettre dalle électrique béton peinture risque gros niveau terre surface mur couche maison grande cuisine nouvelle facile prix système démonter dvd travaux pièce tour droit changer courant bois circuit réaliser windows sol tourner créer
Administratif et JuridiqueAdministratif et Juridique ApicultureApiculture AutomobileAutomobile BeautéBeauté BonsaïBonsaï CoutureCouture CuisineCuisine DécorationDécoration ÉconomiesÉconomies ÉlectricitéÉlectricité ÉlectroménagerÉlectroménager ÉlectroniqueÉlectronique FleursFleurs InternetInternet MaçonnerieMaçonnerie ModélismeModélisme NettoyageNettoyage OrigamiOrigami PhotoPhoto PlomberiePlomberie PotagerPotager SantéSanté SolfègeSolfège Travail du boisTravail du bois TricotTricot VidéoVidéo