Vous avez besoin d'aide ? Posez votre question sur le forum, il y a aura toujours un membre pour vous conseiller, et vous dépanner. Poser une question.
Participer, encore 266 messages sans réponses

Venez visiter le portail Solfège de SavoirToutFaire !


Le forum de Savoir Tout faire, Comment savoir si un intervalle est majeur ou mineur ?

La solution au problème n'a pas été trouvée pour l'instant Comment savoir si un intervalle est majeur ou mineur ?

Forum-> Solfège
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Shiny

Nouveau membre
Inscrit le: 21 Mai 10
Messages: 2

MessagePosté le: 21 Mai 2010 14:33 
Bonjour :)!
J'ai un examen de solfège tout à l'heure. MAIS étant extrêmement nulle, je voudrai savoir, comme on fait pour savoir qu'une intervalle est mineure ou majeur? enfin bref, j'espère que vous pourrez m'aider!
MERCI beaucoup =)
jakpot

Modérateur
Inscrit le: 09 Jan 10
Messages: 268

MessagePosté le: 21 Mai 2010 18:51 
Bonjour,

sans doute trop tard pour l'exam mais vous aurez une réponse pour comparer avec votre rendu ! ;)

Déjà l'intervalle est nommé selon le nombre de degrés qu'il contient :
- s'il contient 2 degrés, c'est un intervalle de seconde (exemple : do à ré)
- s'il contient 3 degrés, c'est un intervalle de tierce (exemple : de ré à fa)
etc.
- jusqu'à l'intervalle de septième.
- 8 degrés, on retombe sur la même note et c'est une octave.
- au-delà : neuvième, dixième, etc. correspondent à respectivement une seconde + une octave, une tierce + une octave, etc.
--> On compte donc le degré de départ et celui d'arrivée.
L'intervalle peut être ascendant ou descendant.
De 2 à 8 degrés = intervalle simple ; plus de 8 degrés = intervalle redoublé.

Ensuite, il s'agit de qualifier l'intervalle = d'en préciser la nature. Vous dites mineur ou majeur... sauf qu'il n'y a pas que ça : il y a aussi juste, augmenté et diminué.
En pratique :
- une seconde peut être mineure ou majeure
- une tierce peut être mineure ou majeure
- une quarte peut être juste ou augmentée
- une quinte peut être juste ou augmentée
- une sixte peut être mineure ou majeure
- une septième peut être mineure ou majeure
- l'octave est juste

Je dis en pratique car il y a quelques cas en plus comme :
- quinte diminuée mais enharmonique (gale à) de quarte augmentée
- octave diminuée ou augmentée
- quarte diminuée mais enharmonique de tierce majeure

Pour les intervalles redoublés, je crois qu'il faut le ramener à l'intervalle simple correspondant pour avoir la nature/qualification.
jakpot

Modérateur
Inscrit le: 09 Jan 10
Messages: 268

MessagePosté le: 21 Mai 2010 19:00 
J'en oublie un point important :
par rapport à la note de base :
- la seconde majeure a 1 ton de plus
- la tierce majeure a 2 tons de plus
- la quarte juste a 2 tons 1/2 de plus
- la quinte juste a 3 tons 1/2 de plus
- la sixte majeure a 4 tons 1/2 de plus
- la septième majeure a 5 tons 1/2 de plus
- l'octave a 5 tons + 2 demis tons de plus

Pour un intervalle mineur, on enlève 1/2 t au majeur.
Pour un intervalle diminué, on enlève 1/2 t au juste.
Pour un intervalle augmenté, on rajoute 1/2 t au juste ou majeur.

NB : usité donc je le précise : la septième peut aussi être diminuée = encore plus petit que mineure. C'est utilisé dans les accords à 4 sons comme un accord diminué contenant tonique/tierce mineure/quinte diminuée/septième diminuée.
Ex. : de Do à Sibb (double bémol, qui est enharmonique de La).

Pfff j'arrête là, ça devient obscur... ;)
Shiny

Nouveau membre
Inscrit le: 21 Mai 10
Messages: 2

MessagePosté le: 22 Mai 2010 21:31 
mdr, Pas grave! c'est le geste qui compte ;)
Merci beaucoup :)
jakpot

Modérateur
Inscrit le: 09 Jan 10
Messages: 268

MessagePosté le: 26 Mai 2010 8:56 
De rien.
A noter qu'un intervalle peut être soit mélodique (les 2 notes à la suite), soit harmonique (les 2 notes jouées en même temps).

Mais Shiny, ça a été ou la cata ? ;)
jakpot

Modérateur
Inscrit le: 09 Jan 10
Messages: 268

MessagePosté le: 29 Mai 2010 22:39 
Bonsoir,
j'en ai fait un petit article, avec l'aide de l'administrateur pour la mise en forme.
c'est ici que ca se passe !
http://www.savoirtoutfaire.com/wiki/Identifier_les_intervalles.html
bye
Annabel lee

Membre débutant
Inscrit le: 25 Mai 10
Messages: 10

MessagePosté le: 05 Juin 2010 12:46 
Vous confondez degrés et notes, attention !
C'est dans la pratique la même chose, mais pas dans la théorie (comme un ré# ou un mib, c'est la même note mais ne fonctionne pas dans les mêmes harmonies).
jakpot

Modérateur
Inscrit le: 09 Jan 10
Messages: 268

MessagePosté le: 05 Juin 2010 13:50 
Bonjour, dites-moi donc où est mon erreur !
Annabel lee

Membre débutant
Inscrit le: 25 Mai 10
Messages: 10

MessagePosté le: 05 Juin 2010 14:23 
J'ai demandé vérification car je pensais avoir moi même mal comprit.

Il ne faut juste pas dire que les intervalles sont composés de degrés. Ce sont des règles de langage en harmonie, et ici elle est juste mal utilisée :)

Un degré est une note (et son accord) par rapport à un mode, mais on ne peut pas dire qu'un intervalle est composé de deux degrés, par exemple.
Admettons : le 5ème degré en DoM est SOL (suite de l'accord : SI, RE + 7ème de dominante : FA)
Un intervalle est composé d'écart entre les notes, mais pas de degrés.

C'est seulement une histoire de langage, mais je pensais que le préciser était important, au cas où des personnes tomberaient à nouveau sur ce sujet.
En réalité je débute le solfège depuis septembre, je suis en musicologie, et lire ce sujet m'aurait embrouillée à cause de cette petite erreur. Ayant eu peur de me tromper, j'ai demandé des explications à mes collègues, plus callés que moi. J'espère juste que mon explication est cohérente ^^"
jakpot

Modérateur
Inscrit le: 09 Jan 10
Messages: 268

MessagePosté le: 05 Juin 2010 14:51 
Bonjour,

j'avoue du coup être dans la confusion car mon livre de chevet, que j'ai sous les yeux en ce moment, est "Théorie de la musique" du maître Danhauser qui dit bien page 82 de l'édition revue et augmentée de 1996 :
"on mesure un intervalle par le nombre de degrés qu'il contient, y compris le son grave et le son aigu. Ce nombre de degrés est exprimé par le nom de l'intervalle".

Je pense donc que c'est la base.

Ensuite, la composition de l'intervalle de seconde nous dit s'il est mineur ou majeur...

Enfin... toujours d'après le bouquin.
jakpot

Modérateur
Inscrit le: 09 Jan 10
Messages: 268

MessagePosté le: 05 Juin 2010 14:55 
Je maintiens donc qu'un intervalle se nomme d'après le nombre de degrés qu'il contient.
Ensuite il est qualifié d'après sa composition.

Si je reprends votre exemple :
- do à ré# est un intervalle de seconde
- do à mib est un intervalle de tierce
C'est je crois ce que vous dites, et c'est ce que je disais dans mes premiers messages déjà !
Annabel lee

Membre débutant
Inscrit le: 25 Mai 10
Messages: 10

MessagePosté le: 05 Juin 2010 16:53 
Cette réponse est juste, mais on n'utilise pas (j'en suis sûre), les degrés pour les intervalles. Mais c'est, comme je l'ai dit, une histoire de nom de mots ! Les degrés sont utilisés pour harmoniser une mélodie (Ier degré chiffré 6 par exemple). Ils sont donc toujours en rapport avec une tonalité (toujours toujours toujours). Or, les intervalles ne changent pas de nom en fonction de la tonalité.

C'est vraiment une histoire de terminologie, qui peut embrouiller les débutants comme je l'ai été (et le suis toujours ^^"). Mais dans la pratique, ce que vous dites en juste. [Dans mes cours si j'expliquais les intervalles avec des degrés je me ferais taper sur les doigts, c'est pour ça que ce sujet m'a fait réagir]

Après ce n'est pas grave, je ne suis pas là non plus pour faire un débat, j'explique juste ce que j'ai apprit en cours, qui ne concorde pas avec vos explications. Du moment que les gens arrivent à comprendre comment savoir si un intervalle est majeur ou mineur, ce n'est pas très important =)
jakpot

Modérateur
Inscrit le: 09 Jan 10
Messages: 268

MessagePosté le: 05 Juin 2010 18:12 
Re...
Je cite "Cette réponse est juste, mais on n'utilise pas (j'en suis sûre), les degrés pour les intervalles."
Ou bien c'est juste, ou bien c'est faux... Mais encore une fois, je cite du bouquin qui fait référence en la matière, et j'ai tendance à croire monsieur Danhauser.

Bref, parfois c'est difficile de tout saisir à l'écrit derrière son écran. On ne va certes pas créer un débat stérile, mais c'est toujours bien de confronter ses idées pour arriver à s'exprimer ! ;)
Donc merci de participer au forum, je me sens moins seul dans cette rubrique ;)
Annabel lee

Membre débutant
Inscrit le: 25 Mai 10
Messages: 10

MessagePosté le: 05 Juin 2010 18:43 
Ah vous utilisez Danhauser ! C'est étrange que mes collègues aient fait cette erreur alors O_o
Ou alors j'ai mal posé la question ... Toute mes excuses alors.

Oui la partie musique, comme je commence à connaitre quelques p'tites choses (quand je ne me trompe pas), j'aimerais bien pouvoir aider. Nous serons deux à hanter cette partie !
Musiclic

Nouveau membre
Inscrit le: 28 Avr 09
Messages: 9

MessagePosté le: 23 Juil 2010 23:05 
Bonjour,

Un intervalle est la "distance" qui existe entre 2 notes. La mesure de l'espace existant entre une note et une autre se compte en ton ou en demi-ton.

Etant donné qu'une note est appelée également degré dans la composition d'une gamme, on peut ainsi calculer l'intervalle entre 2 degrés. Mais la notion d'intervalle est effectivement totalement séparée de la notion des degrés.

Il faut bien faire attention à bien les nommer :
Do - Ré# (1 ton et demi) est un intervalle de Seconde augmentée
Do - Mib (1 ton et demi) est un intervalle de Tierce mineure

A bientôt
Bertrand
jakpot

Modérateur
Inscrit le: 09 Jan 10
Messages: 268

MessagePosté le: 24 Juil 2010 16:07 
Bonjour, je cite :
"Etant donné qu'une note est appelée également degré dans la composition d'une gamme, on peut ainsi calculer l'intervalle entre 2 degrés. Mais la notion d'intervalle est effectivement totalement séparée de la notion des degrés. "

Désolé, mais je ne comprends pas. Vous semblez dire une chose et son contraire : une note peut être appelée degré dans la gamme et on peut calculer un intervalle entre 2 degrés MAIS la notion d'intervalle est totalement séparée de la notion de degrés".
???

Sur le fond, je pense qu'on a tous raison, puisqu'on ne se contredit pas. Mais sur la façon de nommer les choses...
robin

Modérateur
Inscrit le: 15 Nov 10
Messages: 4295

MessagePosté le: 24 Juil 2010 17:44 
Salut,

Danhauser n'est pas "la" référence.
Dans mes six ans d'étude de l'harmonie et l'orchestration je ne l'ai jamais utilisè ;-)
Musiclic

Nouveau membre
Inscrit le: 28 Avr 09
Messages: 9

MessagePosté le: 24 Juil 2010 21:20 
Bonjour à tous,
Je vais peut-être éclaicir mes propos.

je disais juste que l'intervalle représente la distance qu'il y a entre deux notes et qu'il se mesure en tons et demi-tons. Cette notion n'est donc pas liée aux gammes.

En revanche, dans le cadre d'une gamme, d'une gamme majeure par exemple, chaque note représente un degré. Dans le cadre de la gamme de Do majeur, Do le le degré I, Ré est le degré II, Mi est le degré III.... On peut donc dire qu'il y a un intervalle de tierce majeure entre le degré I (Do) et III (Mi).

J'espère que je suis plus clair ainsi...
jakpot

Modérateur
Inscrit le: 09 Jan 10
Messages: 268

MessagePosté le: 27 Juil 2010 13:38 
Bonjour, pour ce qu'il a apporté, on peut quand-même inclure Danhauser dans le cercle des auteurs de références, et le bouquin que je cite traite de la théorie de la musique.
Effectivement, pour l'harmonie ou l'orchestration, d'autres auteurs sont plus communément cités (JP Rameau, Ron Miller, Baudoin, etc.).
Musiclic

Nouveau membre
Inscrit le: 28 Avr 09
Messages: 9

MessagePosté le: 27 Juil 2010 21:03 
En terme de livre et de référence, on peut citer "La partition intérieure". Un ouvrage très complet en la matière, peut-être trop !
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet    Savoirtoutfaire Index du Forum -> Solfège Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2




 

Sujets similaires du


Trouver si un intervalle est Mineur ou Majeur ?
Comment savoir si un morceau x est en majeur ou en mineur ?
Qu'est-ce qu'un intervalle M, m, min, aug ou juste ?
Qu'est-ce qu'un système en solfège ?
Comment marche le solfège ?
Comment apprendre le solfège ?
Comment apprendre les bases du solfège ?
Comment apprendre facilement le solfège ?
Faire du solfège chez sois, ou dans une école ?
Quels logiciels pour apprendre le solfège pour le piano ?
Comment savoir si une gamme est majeure ou mineure ?

Les articles Solfège du


Identifier les intervalles
Déterminer la tonalité d'un morceau de musique

Liens Google


Mots clés :

plancher système largeur prix machine php bois fonction point internet isolation fichier gros travail créer ligne vitrage maison niveau sol montage réaliser windows surface face côté coudre gauche poser code courant risque mur plafond base piano tour béton terre dur facile fil droite carrelage disque chauffage arc hauteur longueur droit
Administratif et JuridiqueAdministratif et Juridique ApicultureApiculture AutomobileAutomobile BeautéBeauté BonsaïBonsaï CoutureCouture CuisineCuisine DécorationDécoration ÉconomiesÉconomies ÉlectricitéÉlectricité ÉlectroménagerÉlectroménager ÉlectroniqueÉlectronique FleursFleurs InternetInternet MaçonnerieMaçonnerie ModélismeModélisme NettoyageNettoyage OrigamiOrigami PhotoPhoto PlomberiePlomberie PotagerPotager SantéSanté SolfègeSolfège Travail du boisTravail du bois TricotTricot VidéoVidéo