Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /data/inetpub/wwwroot/savoirtoutfaire/html/wiki/extensions/categoriesportails.php on line 39
Savoir Tout Faire : Construire un puisard
Partagez vos connaissances et votre savoir-faire en créant ou modifiant des articles.
Tous à vos claviers ! Ecrire un article.
Cet article a été écrit par : Gillesstf, Auteur inconnu

Sommaire

[modifier] Introduction

Les puisards tout faits sont hors de prix et, de plus, ne sont pas toujours aux dimensions particulières recherchĂ©es. Voici donc comment fabriquer un puisard vite et bien, avec utilisation immĂ©diate !

Cela se réserve aux puisards de taille modeste sauf en adaptant le matériel nécessaire en fonction.
On peut mĂŞme crĂ©er facilement en comprenant bien le système de puisard « siphoĂŻdal Â».


Merci Ă  Galamot, auteur initial de cet article.


COMPLEMENT IMPORTANT :

Il semblerait que les puisards soient désormais interdits et remplacés par un drainage par épandrains dans le sol ou sur sable après fosse toutes eaux, avec, pour l'ensemble, un contrôle (payant et obligatoire) par le SPANC (Service Public d'Assainissement Non Collectif). Quant aux eaux de pluie, elle doivent finir en récupérateur avec trop-plein vers le fossé, en drainage et/ou au fossé.


[modifier] Matériel

  • La bĂŞche, selon les cas, la pelle et la truelle (pour Ă©vacuer la terre).
  • Du carton (carton d’emballage de rĂ©cupĂ©ration, genre boĂ®te Ă  chaussures, carton d’emballage de machine Ă  laver,... Bref, ce que l’on a sous la main).
  • Quelques briques, parpaing, bois... C’est juste pour faire du calage.
  • Du quoi faire du bĂ©ton (surtout le garder SEC pour l’instant).
  • Bien sĂ»r, les divers tuyaux amenĂ©s (proprement c’est mieux) Ă  ce qui serait l’intĂ©rieur du puisard terminĂ©.


[modifier] Principe

Un puisard a besoin :

  • Si possible d’être Ă©tanche pour respecter l’environnement.
  • D’être assez lisse Ă  l'intĂ©rieur pour ne pas accrocher les saletĂ©s.
  • Mais Ă  l’extĂ©rieur, on en a rien Ă  faire : puisqu’il est dans le sol, on ne le voit pas !


[modifier] RĂ©alisation

  1. On commence par (avec la bĂŞche) tailler (tant qu'Ă  faire, au mieux quand-mĂŞme) le volume intĂ©rieur du puisard, plus 2 fois l’épaisseur de la cloison « choisie Â» ou « possible Â».
    En profondeur Ă©galement, cette mĂŞme Ă©paisseur.
    Observation : si Ă  ce moment, on a un cratère, on comble et on met quelque chose pour « coffrer extĂ©rieur Â» au mieux (mĂŞme technique ou presque que pour l’intĂ©rieur).
    Pour le fond trop creusé bien sûr, on remet de la terre.
  2. On fait le mĂ©lange de bĂ©ton mais SURTOUT on ne le mouille pas ! Avec ce bĂ©ton SEC, on remplit le fond et on le dame bien (il va jusqu'au bord extĂ©rieur du trou).
  3. Ă€ prĂ©sent, on va « coffrer Â».
    Pour cela, on va plier le carton à la forme et dimensions désirés au mieux.
    Important : le carton arrive - on ne l’oublie pas - au ras des tuyaux.
  4. Et on cale par l’intérieur avec des briques et ce que l’on a sous la main pour que cela ne s’affaisse pas à l’opération d’après.

A ce sujet, j’avais dit « utilisation immĂ©diate Â»...
On peut donc pré-découper grossièrement devant les tuyaux et à cette place devant, caler avec des briques creuses.
Il ne reste plus qu'Ă  mouiller LEGEREMENT le bĂ©ton (ni de la soupe, ni du trop sec : il faut qu'il passe assez facilement sous les tuyaux) et l’enfoncer tout autour en le damant avec une barre de bois (ou ce que l'on a sous la main).

1 ou 2 jours après, on enlève les cales et le carton, puis on peut terminer la finition et plaque du dessus.

Dans la même catégorie :



Accueil - Participer au wiki - Pages Speciales - Nouveaux articles - Modifications recentes